Le temps des semis

Mars est le temps des semis.

J’ai commencé les miens il a y près d’un mois déjà, peut-être un peu trop tôt ? L’avenir nous le dira.

Voici les étapes à suivre si pour préparer les vôtres :

1. Le matériel

Pour mes semis, j’utilise des petits pots récupérés des années précédentes. On peut en acheter des neufs en magasin, mais c’est plus écologique et économique de réutiliser les vieux pots soigneusement lavés et séchés.

J’utilise du terreau pour semis et pousses. On trouve ce terreau à ce temps de l’année dans les pépinières telles que Jardins Paradis, Ferme Bédard & Blouin, Floralies Jouvences.

Je place les petits pots dans une serre à semis que j’ai achetée chez Canac. On en trouve des semblables chez Réno Dépôt.

Pour arroser les jeunes pousses qui sont très fragiles, il faut se procurer un vaporisateur que l’on règle pour un jet d’eau diffus, façon brume.

Vous êtes maintenant prêts à partir vos semis, il ne vous manque que les graines.

2. Le choix des graines à semer

Avant de me lancer dans des achats de nouvelles semences, je recense les graines qu’il me reste de la saison précédente. Les graines se conservent quelques années, il est donc inutile de semer tout le contenu des sachet dès la première année. On conserve les sachets fermés dans un endroit au sec jusqu’à la saison suivante. Par contre, pensez à noter l’année d’achat des semis sur le sachet afin de réutiliser les plus vieilles graines en priorité l’année suivante. J’affectionne tout particulièrement les semis biologiques des Jardins de l’Écoumène.

Vous pouvez vous procurer des graines chez les pépiniéristes, en ligne directement chez les producteurs ou encore dans la boutique des Urbainculteurs.

Pour certaines plantes il est recommandé de partir des semis sous serre, comme les tomates et poivrons alors que d’autres seront semées directement dans le potager au mois de mai ou après le dernier gel (carottes, salades, pois, haricots, etc.). Pour cela se référer aux indications au dos de la plupart des sachets de graines vendus. Pour ce qui est des lectures, la bible à se procurer quand vous débutez est Mon potager santé de Lili Michaud.

3. Les semis

Remplir chaque pot de terreau et y déposer le nombre de graines recommandé sur le sachet. Recouvrir de quelques millimètres à quelques centimètres de terreau et arroser généreusement.

Placer la bâche de plastique sur la serre à semis et la placer cette dernière devant une fenêtre où les rayons du soleil viendront réchauffer l’air contenu dans la serre créant l’effet de serre recherché pour déclencher la germination.

Pensez à faire pivoter les pots tous les jours dès que les premières pousses apparaissent. Les pousses se penchent vers le soleil et en pivotant le pot, les tiges des pousses resteront bien droites.

4. L’arrosage

Pour faciliter l’arrosage, je place les pots dans des bacs dans lesquels je verse directement un peu d’eau. Cela permet d’humidifier le terreau que l’on vient de placer dans les pots sans risquer de déplacer les graines fraichement semées. Ensuite j’humidifie avec le vaporisateur le terreau en surface des pots.

Il faut maintenir le niveau d’humidité élevé en arrosant fréquemment. Après 4-5 jours, les premières pousses apparaissent.

5. La germination

La durée de la germination dépend du type de graine que l’on a semée. Les poivrons ont mis près de 10 jours à sortir. Ensuite, il faut retirer la pellicule plastique qui fait l’effet de serre et laisser les plans se développer dans l’atmosphère de la maison.

Voici un aperçu des pousses après 4 semaines.

On y trouve plusieurs variétés de tomates, poivrons, courgettes et pâtissons ainsi que des fines herbes : basilic, persil, sauge et coriandre.

Advertisements

One Comment Add yours

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s