Ramen au poulet et miso

Quand je suis arrivée à Québec, j’ai fait la connaissance de celle qui est devenue mon amie, Nori.

Nori est japonaise et parmi les découvertes culinaires qu’elle a eu la générosité de partager avec moi, il y a les ramens.

Les ramens sont des délicieuses pâtes de blé, souvent servies dans un bouillon à base de poisson ou de viande et assaisonnées au miso ou à la sauce soja.

La soupe de ramen au poulet et miso est une soupe repas complète, réconfortante et pleines de saveurs.

Voici mon adaptation libre : une version simplifiée des ramens dont je me régale sans jamais m’en lasser.

Ingrédients :

  • 4 nids de nouilles ramen fraiches
  • 4 hauts de cuisse de poulet désossés, sans peau
  • 6 tasses (1 litre 1/2) de bouillon de poulet réduit en sel
  • 1 tasse (250 ml) d’eau
  • 4 œufs
  • 3 oignons verts
  • 1 cuillère à table (15 ml) de gingembre frais émincé
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 2 cuillères à table (30 ml) de pâte miso
  • 1 cuillère à table (15 ml) de sauce soja
  • 1 cuillère à table (15 ml) de vinaigre de riz
  • 1 carotte coupée en allumettes
  • 1 tasse (250 ml) de maïs en grain
  • 1 grande feuille de Nori séchée, coupée en petits rectangles

Préparation :

  1. Dans un grand chaudron porter le bouillon de poulet et l’eau à ébullition.
  2. Ajouter le miso, le gingembre, l’ail et le vinaigre. Laisser mijoter à feu moyen pendant 10 minutes.
  3. Ajouter la carotte et le mais et faire cuire 5 minutes
  4. Pendant ce temps, dans une poêle faire revenir le poulet et le cuire entièrement. Déglacer les sucs avec un peu de bouillon. Couper en lanières hors du feu et réserver au chaud.
  5. Dans un chaudron faire bouillir de l’eau (sans y ajouter de sel). Jeter les nids de nouilles et laisser cuire 6 minutes environ. Les répartir ensuite dans les bols de service.
  6. Dans un autre petit chaudron, faire bouillir de l’eau. Ajouter les 4 œufs et faire cuire 6 minutes pour qu’ils soient mollets.
  7. Verser le bouillon directement dans les bols pour bien recouvrir les nouilles.
  8. Déposer, à l’aide d’une pince, les légumes en un petit tas sur le lit de nouilles. Ajouter les lanières de poulet à côté des légumes. Déposer un œuf mollet coupé en deux à côté du poulet. Garnir des feuilles de Nori et d’oignons verts.
  9. Déguster immédiatement.

Le poulet peut être remplacé indifféremment par du porc, lui aussi découpé en fines lanières. C’est une question de goût.

Cette soupe est plutôt salée car le miso et la sauce soja en contiennent pas mal. Pour cela, je préfère utiliser du bouillon réduit en sel. Je juge aussi qu’il est inutile de saler l’eau des nouilles lors de leur cuisson.

Mon truc :

Cuire un œuf, ce n’est pas sorcier, mais il faut scrupuleusement respecter le temps de cuisson pour arriver au résultat attendu.

Pour réaliser un œuf mollet, il faut compter 6 minutes après l’avoir plongé dans l’eau bouillante. Mon truc : je refroidis immédiatement l’œuf à l’eau très froide pour stopper la cuisson.

Bon appétit !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s