Coquilles à la ricotta et au choux kale

Coquilles à la ricotta et au kale

Tout le monde de sait, le choux kale ou choux frisé possède des propriétés nutritives exceptionnelles. En termes de vitamines et de minéraux, le kale est l’un des végétaux les plus riches que l’on puisse trouver. Il contient notamment du calcium, des vitamines aux propriétés antioxydantes, de la vitamine C et de nombreux minéraux. C’est une véritable pépite de nutriments que l’on trouve toute l’année frais ou congelé.

Il est aussi très facile à cultiver sous le climat québécois. J’en sème tous les printemps et la récolte s’avère toujours aussi généreuse. Ma dernière récolte m’en a donné un énorme volume qui a rempli généreusement un plein saladier. Une fois que j’ai retiré les côtes, j’en ai retiré 300 grammes.

Chou kale

Si vous trouvez que c’est beaucoup de travail pour le résultat, vous trouverez des sacs de choux kale biologique congelé dans la plupart des bonnes épiceries.

Pour ceux qui n’apprécient pas le kale, vous pouvez le remplacer par des épinards, dans les mêmes proportions.

Cette recette contient beaucoup de fromage et pour couper un peu dans les matières grasses je recommande d’opter pour des fromages demi écrémés. Cela n’altérera en rien le goût de la recette mais cela donnera un peu de répit à vos artères.

Ingrédients :

La farce :

  • 300g de choux kale
  • 475g de ricotta demi écrémée
  • 1 tasse de mozzarella râpée demi écrémée
  • 1 tasse de parmesan râpé
  • 250 ml (1 tasse) de bouillon de légumes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 15 ml ( 1 cuillère à table) d’huile d’olive

La sauce :

  • 2 grosses boites de tomates broyées
  • 1 gousse d’ail
  • 1 grosse échalote
  • 15 ml ( 1 cuillère à table) d’huile d’olive
  • Sel et poivre du moulin

La garniture :

  • 1 tasse de mozzarella râpée demi écrémée
  • Basilic frais

Préparation :

La farce :

  1. Dans un chaudron, attendrir l’ail dans l’huile d’olive
  2. Verser le kale grossièrement haché, faire revenir 2-3 minutes
  3. Verser le bouillon de légumes, bien mélanger et couvrir. Laisser mijoter jusqu’à ce que le kale soit cuit. Laisser évaporer le bouillon s’il en reste et remiser
  4. Dans un grand saladier déposer les trois fromages, la muscade et bien mélanger. Verser ensuite le kale, bien mélanger et poivrer généreusement.

La sauce :

  1. Faire revenir l’ail et l’échalote dans l’huile d’olive.
  2. Ajouter le contenu des deux boites de tomates et laisser mijoter.
  3. Poivrer

L’assemblage :

  1. Faire cuire les coquilles dans de l’eau bouillante salée 6 minutes. Il est important de ne pas les cuire complètement afin qu’elles conservent leur forme et ne s’écrasent pas quand vous les remplissez
  2. Dans un grand plat allant au four tapisser le fond de la moitié de la sauce tomate
  3. Remplir chaque coquille de la farce avec une petite cuillère et les déposer l’une contre l’autre sur le fond de sauce. Vous avez assez de farce pour remplir généreusement 34 coquilles.
  4. Verser le reste de la sauce sur les coquilles et saupoudrer de mozzarella râpée
  5. Cuire au four à 180C (350F) pendant 30 minutes. Faire dorer le fromage à « broil »
  6. Servir avec quelques feuilles de basilic frais

Cette recette peut être servie aussi bien en entrée qu’en plat principal. Elle prend du temps à préparer mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.

C’est simplement excellent !

img_3189

Confiture de tomates vertes et ananas au safran

img_3178

Chaque année, je déplore de voir toutes les tomates vertes, qui restent sur mes plants. Faute de soleil et de chaleur suffisante à la fin septembre à Québec, elles n’auront plus la chance de rougir.

Je pourrai les faire murir dans la maison, en les emballant individuellement dans du papier journal ou encore en les déposant avec une pomme, le pédoncule vers le bas, dans une cagette recouverte de papier journal. Mais je n’ai ni la patience, ni la place de réaliser cette opération.

Alors, moi, je fais des confitures de tomates vertes. La première année j’ai fait de la confiture de tomates vertes au citron. Cette année, j’ai voulu essayer des saveurs plus exotiques. J’ai récolté et lavé soigneusement toutes les tomates que j’ai pu trouver dans le potager : tomates cerise, cœur de bœuf, etc. je n’ai rien laissé. Bilan de la cueillette : j’ai ainsi ramassé 1,3 kg de belles tomates bien vertes.

Ingrédients :

  • 1,3 kg de tomates vertes coupées en 2 ou 4 (selon la grosseur)
  • 1 gros ananas découpé en morceaux
  • 1 kg de sucre en poudre
  • 10g de safran

Préparation :

  1. Verser tous les ingrédients dans un chaudron en fonte et laisser mijoter
  2. Laisser cuire 2-3 heures
  3. Mettre en conserve
Confiture de tomates vertes et ananas au safran
Tomates vertes et ananas au safran

Cette confiture, faible en sucre, est parfaite pour mettre sur les toasts du matin. Mais elle se marie aussi très bien avec le fromage fort ou bleu, sur des croutons de pain grillé.

Confiture de tomates vertes et ananas au safran
Confiture de tomates vertes et ananas au safran

 

 

Vol-au-vent poulet et champignons

Vol-au-vent poulet et champignons

Quand les soirées commencent à rafraichir, je suis tentée de cuisiner des petits plats chauds et réconfortants.

Vous épaterez vos convives en mitonnant cette recette à l’allure sophistiquée et pourtant si simple à réaliser. Les vol-au-vent peuvent être servis lors d’une soirée entre amis mais aussi lors d’un petit souper familial de fin de semaine.

Je partage avec vous ma recette « extra légumes ».

Ingrédients :

  • 6 vol-au-vent
  • 6 hauts de cuisse désossés (500-600g)
  • 2 carottes en dés
  • 1 grosse échalote française
  • 227g de champignons blanc ou de paris
  • 1 branche de céleri
  • 1/2 tasse de petits pois congelés
  • 1 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • 2 1/2tasses de lait
  • 1/3 tasse de farine tout usage non blanchie
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de noix de muscade moulue
  • 1 pincée de thym
  • Sel et poivre
  • 1/3 tasse de vin blanc
  • Persil plat
  • 2 cuillères à table (30 ml) d’huile d’olive
  • 1 cuillère à table (15 ml) de beurre

Préparation :

  1. Couper en petits dés les carottes, les champignons, le céleri et hacher l’échalote
  2. Dans une sauteuse mettre un filet d’huile d’olive et y verser les légumes. Les faire suer 5 minutes et ajouter le bouillon de poulet, les petits pois et le thym. Saler et poivrer. Laisser mijoter jusqu’à ce que les légumes soient cuits.
  3. Dans un chaudron, sur un feu moyen, faire fondre une noix de beurre dans un filet d’huile d’olive. Verser la farine et remuer à l’aide d’un fouet. Ajouter le lait en filet en évitant de faire des grumeaux jusqu’à obtenir une consistance homogène. Laisser épaissir en remuant constamment, et ajouter le lait en filet au fur et à mesure. Saler, poivrer et ajouter la noix de muscade. La sauce béchamel est prête quand elle nappe une cuillère en bois.
  4. Une fois les légumes cuits, laisser évaporer l’excédent de liquide et verser dans la sauce béchamel
  5. Utiliser la sauteuse des légumes et faire dorer le poulet. Saler et poivrer. Quand le poulet est bien doré, déglacer avec un généreux filet de vin blanc. Bien décoller les sucs avec une cuillère en bois.Faire cuire complètement le poulet à découvert jusqu’à évaporation complète du vin. Couper le poulet en petits morceaux et ajouter à la béchamel et aux légumes. Bien mélanger.
  6. Faire chauffer les feuilletés et les chapeaux sur une plaque à biscuit au four préchauffé à 325°F (160°C) pendant environ 5 minutes ou jusqu’à ce que les vol-au-vent soient dorés
  7. Disposer les feuilletés dans les assiettes de service. Remplir généreusement chaque vol-au-vent avec la préparation. Replacer le chapeau de pâte sur chaque feuilleté. Ajouter une généreuse cuillère de préparation. Saupoudrer de persil plat haché au couteau.
  8. Servir immédiatement et déguster

Mes trucs :

Pour une béchamel plus liquide, vous pourrez ajouter du lait. Les vols au vent peuvent être accompagnés d’une salade verte ou de riz blanc.

Afin que le poulet ne durcisse pas trop, découpez le seulement après l’avoir fait cuire. La viande restera ainsi tendre.

 

Salade de fenouil et feta

Salade de fenouil et feta

Beaucoup d’entre vous se demandent comment cuisiner le fenouil. Faut-il le cuire ? Se mange-t-il cru ? En accompagnement ? En soupe ?

Les possibilités ne manquent pas. Personnellement j’adore le déguster cru, en salade. Ce légume au goût anisé ne plait pas à tout le monde. Consommé cru, sa saveur reste discrète et subtile.

Chez nous cette recette remporte un franc succès. Riche en parfums délicats, c’est une salade estivale par excellence, dont je vous partage ma recette favorite.

Ingrédients :

  • 1 gros bulbe de fenouil
  • 100-150g de feta égouttée (selon vos goûts)
  • 2 cuillères à table (30 ml) d’huile d’olive
  • 1 zeste de citron
  • 1 jus de citron
  • Poivre du moulin

Préparation :

  1. Laver et découper le bulbe de fenouil en fines lamelles
  2. Émietter la feta dans un grand saladier
  3. Ajouter le reste des ingrédients à la feta et mélanger
  4. Ajuster l’assaisonnement au besoin

Salade de fenouil et feta

 

Ravioli à la ricotta et épinards

IMG_3082

Cette version végétarienne n’a rien à envier à la recette du, bien connu, ravioli à la viande.

Les raviolis peuvent être servis accompagnés d’un beurre à la sauge ou d’une sauce tomate. Comme vous le savez déjà, j’adore la tomate sous toutes ses formes alors ce n’est pas sans surprise, que j’accompagne ma recette de raviolis, d’une délicieuse, savoureuse et simplissime sauce tomate.

Ingrédients :

La sauce tomate

  • 1 grosse boite de tomates broyées
  • 1 grosse gousse d’ail
  • 1 grosse échalote française
  • 1-2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Poivre du moulin
  • Sel au goût
  • Basilic frais

Les raviolis

  • 1 paquet de pâtes à won ton
  • 300 g de ricotta
  • 284 g (8 tasses bien tassées) de bébé épinards frais
  • 1 cube de pesto de fleur d’ail
  • 1 œuf
  • 70 g de parmesan râpé
  • 1 pincée de noix de muscade (au goût)
  • Poivre du moulin
  • Sel au goût

Préparation :

La sauce tomate

  1. Faire revenir l’ail et l’échalote dans l’huile d’olive.
  2. Ajouter la boite de tomates et laisser mijoter.

Profitez de la belle saison estivale et de l’abondance de tomates, pour remplacer la boite de tomates par de savoureuses tomates fraiches.

Les raviolis

  1. Dans une grande poêle, faire fondre le cube de pesto de fleur d’ail dans un peu d’huile d’olive et faire tomber les épinards, grossièrement hachés. Laisser refroidir.
  2. Ôter l’excédent de liquide et déposer les épinards dans un grand saladier. Conserver le liquide obtenu ; il pourra servir de base à la sauce tomate en remplacement de l’huile d’olive.
  3. Ajouter le reste des ingrédients, sauf le basilic. Mélanger.
  4. Plier les pâtes selon vos préférences : en deux pour former des triangles ou encore en formant des sortes de cappellacci
  5. Placer les pâtes sur un papier parchemin sans les coller les unes aux autres. Déposer une nouvelle feuille de papier parchemin entre chaque rangée de pâtes afin de les empêcher de coller entre elles.
  6. Plonger les raviolis dans un grand chaudron d’eau salée, 15 raviolis à la fois pour éviter qu’ils ne collent entre eux. Laisser cuire 5 minutes et retirer à l’aide d’une écumoire.
  7. Verser une grosse cuillère de sauce tomate dans l’assiette de service, y déposer les raviolis et recouvrir de sauce tomate.
  8. Parsemer de fromage  râpé ou de parmesan râpé.
  9. Ajouter des feuilles de basilic déchiquetées au moment de servir.

Mes conseils :

Si vous préparez les raviolis un peu à l’avance dans la journée, conservez les au frigo. Déposez les dans un plat, en alternant une feuille de papier parchemin et une rangée de pâtes. Terminez par une feuille de papier parchemin. La recouvrir d’un linge humide ou d’un morceau de papier essuie tout humidifié. Cela permettra d’éviter que les raviolis s’assèchent ce qui ferait craquer la pâtes.

Faites cuire les raviolis au dernier moment juste avant de servir.

Cette recette peut être servie aussi bien en entrée qu’en plat principal. Pour une entrée je suggère de déposer 5 raviolis en triangle dans l’assiette de chaque convive.

Pour servir les raviolis en plat principal, je privilégie le pliage en cappellacci.

Buon appetito !

Humus à la betterave

IMG_3038

J’adore la couleur de ce humus. Il est aussi surprenant par sa couleur que par son goût, doux et délicat.

Je sers ce humus comme trempette avec des crudités ou avec des croustilles de maïs.

Ingrédients :

  • 1 boite de pois chiches 540 ml
  • 1 tasse 1/2 de betteraves cuites à l’eau ou à la vapeur
  • 2 cuillère à soupe de tahini
  • 1/3 tasse de yaourt nature 2%
  • 2 jus de citron
  • 1 cuillère à thé de cumin
  • 1/2 tasse de basilic frais
  • sel et poivre

La préparation :

  1. rincer et égoutter les pois chiches
  2. déposer dans un robot mélangeur tous les ingrédients
  3. mixer jusqu’à obtenir la texture souhaitée
  4. au moment de servir décorez de quelques feuilles de basilic et verser un filet d’huile d’olive

Tout comme l’humus nature, cette version est une très bonne source de protéines et de fibres. On peut réduire de 50% la quantité de tahini pour une recette plus légère en gras.

La betterave quant à elle est bourrée d’antioxydants, de vitamines et de minéraux ce qui fait de cette recette une bombe d’énergie excellente pour la santé.

IMG_3040.JPG

 

 

Galettes de lentilles corail

IMG_3049

Une folle envie de plat végétarien m’a pris ce soir, comme bien souvent. Dans le garde manger j’avais un fond de sac de lentilles corail, ces petites perles colorées et protéinées.

J’avais ma base pour préparer de délicieuses galettes à l’indienne.

Ingrédients :

  • 400g de lentilles corail
  • 100g de farine de pois chiches
  • 3 oignons verts
  • un petit bouquet de persil plat finement ciselé
  • 2 cuillères à thé de coriandre moulue
  • 1 cuillère à thé de curcuma moulu
  • 1 cuillère à thé de curry
  • poivre du moulin
  • bouillon de légumes
  • huile d’olive

Préparation :

  1. Rincer les lentilles pour retirer les impuretés
  2. Verser les lentilles rincées dans un chaudron, recouvrir largement de bouillon de légumes et cuire jusqu’à ce que les lentilles soient molles. Ajouter du bouillon au fur et à mesure que le liquide fait défaut jusqu’à cuisson complète
  3. Dans un saladier mélanger les lentilles cuites, la farine de pois chiches, les oignons et le persil finement hachés, les épices. Poivrer au goût
  4. À l’aide de 2 cuillères à soupe, former de grosses boulettes avec la préparation
  5. Dans une poêle, verser un filet d’huile d’olive, y déposer 4 ou 5 boulettes. À l’aide d’une spatule, presser chaque boulette pour en faire une galette. Faire cuire 5 minutes jusqu’à ce que la galette soit dorée et retourner pour dorer l’autre côté
  6. Déguster chaud
  7. La recette peut se réchauffer au micro onde, à la poêle ou sur le BBQ

À la fois douces et savoureuses, aux délicates saveurs épicées, ces galettes constituent un excellent plat végétarien pour les repas de semaine ou en lunch.

Je les sert accompagnée  d’une salade verte, de tomates et d’une petite trempette au yogourt et curry. Elles se mangent aussi très bien avec les doigts lors d’un pique-nique ou encore en micro bouchées à l’apéro.

Régalez vous !

IMG_3045.JPG