Pâté chinois

Bien que Québécoise d’adoption depuis près de 18 ans maintenant, ma cuisine est restée sous grande influence provençale. Alors quand je fais une recette Québécoise, comme le pâté chinois, chez nous… on capote : cela rappelle à mon chum la bouffe de maman, même si ma version n’arrive pas à la cheville de celle de mamie (ça c’est parce que je met beaucoup moins de gras), et ma fille adore simplement ce genre de recette réconfortante. De mon côté j’apprécie aussi un bon petit pâté chinois mais ne le répétez pas ! Pour mes amis Français, sachez que le pâté chinois et un lointain cousin du hachis parmentier.

Avec le froid qui pointe son nez et parce que j’ai épuisé les lunchs de dépannage du congélateur, j’ai eu envie de faire un bon petit pâté chinois. Voici ma version de cette recette traditionnelle.

Ingrédients:

Pour la purée :

  • 6-8 pommes de terre jaunes épluchées et coupées en cubes
  • un peu de lait
  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • sel et poivre au goût
  • Une pincée de muscade

Pour la préparation de viande :

  • 1 oignon jaune
  • 1 livre (450 g) de bœuf haché
  • sel et poivre au goût
  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • Huile d’olive
  • 1/4 de tasse de bouillon de bœuf (optionnel)

Les autres ingrédients :

  • 1 boite de mais en crème
  • 1 boite de mais en grain rincé et égoutté

Préparation:

  1. Dans un grand chaudron d’eau salé faire cuire les pommes de terre jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites
  2. Vider l’eau et replacer les pommes de terre dans le chaudron avec le beurre et un peu de lait
  3. À l’aide d’un presse purée réduire les pommes de terre en purée. Ajouter du lait au goût jusqu’à obtenir une consistance homogène et ferme.
  4. Ajouter la noix de muscade et bien mélanger
  5. Saler et poivrer au goût. Remiser
  6. Dans une poêle faire revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive et le beurre jusqu’à ce que l’oignon soit doré
  7. Ajouter le bœuf haché et cuire à feu vif en émiettant la viande à la fourchette. La viande doit commence à dorer. Au besoin déglacer avec le bouillon de bœuf et laisser cuire jusqu’à complète évaporation du liquide
  8. Saler et poivrer au goût
  9. Commencer l’assemblage :
    • bien tasser le mélange au fond de la poêle
    • répartir sur toute la surface de la viande le mais
    • répartir sur toute la surface du mais, le mais en crème
    • répartir à l’aide d’une cuillère la purée sur le dessus du mélange et former des petits pics (c’est plus joli)
  10. Enfourner à broil (grill) le temps que la purée commence à dorer
  11. Déguster chaud!

Le pâté chinois se mange seul. Il peut aussi être servi accompagné d’une salade verte.

Bon appétit !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s